Deuxième lettre aux Corinthiens 11

Paul et les faux apôtres

1 Ah ! si vous pouviez supporter que je sois un peu fou ! Eh bien oui, supportez-moi !

2 Je vous aime d’un amour jaloux, et ce très grand amour vient de Dieu. En effet, je vous ai promis en mariage à un seul mari : le Christ. Oui, je vous présente à lui comme une jeune fille très pure.

3 Mais rappelez-vous : le serpent a trompé Ève par son mensonge. Alors j’ai peur d’une chose : qu’on vous donne des idées fausses et que vous ne soyez plus fidèlement et sincèrement attachés au Christ comme avant.

4 Par exemple, quelqu’un arrive. Il vous annonce un autre Jésus, un Jésus que nous n’avons jamais annoncé. Ou bien vous recevez un autre esprit, un esprit que vous n’avez jamais reçu. Ou encore on vous annonce une Bonne Nouvelle que vous n’avez jamais reçue non plus. Et vous supportez très bien cela !

5 Pourtant, je pense que j’ai autant de valeur que vos espèces de grands apôtres.

6 D’accord, je ne sais pas très bien parler. Mais pour la connaissance de Dieu, c’est autre chose ! Nous vous avons toujours montré cela clairement, dans tout ce que nous avons fait.

7 Quand je vous ai annoncé la Bonne Nouvelle de Dieu, je me suis fait petit pour vous rendre grands, en vous l’annonçant gratuitement. Est-ce que c’est une faute ?

8 Quand je travaillais pour vous, j’étais payé par d’autres Églises, j’ai pris leur argent pour vous aider.

9 Quand j’étais chez vous, j’ai eu besoin d’argent, mais je ne vous ai rien demandé. Les frères venus de Macédoine m’ont apporté ce qu’il me fallait. J’ai toujours évité d’être un poids pour vous et je l’éviterai toujours.

10 Personne ne m’empêchera d’être fier de cela dans toute l’Akaïe. Grâce au Christ qui est en moi, je peux dire que c’est vrai.

11 Pourquoi est-ce que je dis cela ? Parce que je ne vous aime pas ? Mais si, Dieu sait que je vous aime.

12 Ce que je fais, je le ferai encore. Alors ceux qui veulent une occasion pour se vanter d’agir comme nous, ces gens-là n’en auront pas !

13 Ce sont de faux apôtres, des ouvriers malhonnêtes. Ils font semblant d’être des apôtres du Christ.

14 Rien d’étonnant à cela : Satan lui-même fait semblant d’être un ange de lumière.

15 Pour les serviteurs de Satan, faire semblant d’accomplir ce qui est juste, c’est donc facile. Mais leur vie finira comme leurs actions le méritent.

Les souffrances de Paul

16 Je le répète, ne pensez pas que je suis fou ! Ou bien alors, acceptez que je sois fou, et je pourrai, moi aussi, me vanter un peu.

17 Ce que je vais dire, je ne le dis pas comme le Seigneur le veut, je le dis comme un fou. En effet, je suis sûr d’avoir des raisons de me vanter.

18 Beaucoup se vantent pour des raisons humaines. Eh bien, moi aussi, je vais me vanter.

19 Vous qui êtes des personnes sages, vous supportez volontiers ceux qui ne le sont pas.

20 Les gens vous rendent esclaves, ils profitent de vous, ils volent tout ce que vous avez, ils vous méprisent, ils vous frappent au visage, et vous supportez tout cela !

21 J’ai honte de le dire, nous avons été trop faibles !

Pourtant, si quelqu’un ose se vanter de quelque chose, je vais l’oser, moi aussi, même si je parle comme un fou.

22 Ils sont Hébreux ? Moi aussi ! Israélites ? Moi aussi ! De la famille d’Abraham ? Moi aussi !

23 Des serviteurs du Christ ? Je le suis bien plus qu’eux ! En disant cela, je parle encore comme un fou ! J’ai travaillé plus qu’eux, j’ai été en prison plus souvent qu’eux. On m’a frappé encore beaucoup plus, et j’ai été en danger de mort plus souvent qu’eux.

24 Cinq fois, les Juifs m’ont donné les 39 coups de fouet.

25 Trois fois, les Romains m’ont frappé durement, une fois, on m’a jeté des pierres pour me tuer. Trois fois, j’ai été sur un bateau qui a coulé, et une fois, j’ai passé un jour et une nuit dans l’eau.

26 J’ai fait beaucoup de voyages et j’ai connu beaucoup de dangers : dangers à cause des rivières, des bandits, de mes frères juifs ou des non-Juifs, dangers dans les villes, dangers dans le désert, dangers sur la mer, dangers des faux frères.

27 J’ai fait des travaux très fatigants et j’ai souvent manqué de sommeil. J’ai eu faim et soif et j’ai souvent manqué de nourriture. J’ai eu froid et j’ai manqué de vêtements.

28 Et je n’ai pas parlé de la chose la plus importante : mon souci de toutes les Églises. J’y pense tous les jours.

29 Quand quelqu’un est faible, moi aussi, je me sens faible. Quand quelqu’un commet des péchés, cela me fait mal à moi aussi.

30 S’il faut se vanter, je vais me vanter d’être faible.

31 Je ne mens pas, Dieu, le Père du Seigneur Jésus le sait bien. Gloire à lui pour toujours !

32 Quand j’étais à Damas, le gouverneur au service du roi Arétas a fait garder les portes de la ville pour m’arrêter.

33 Mais on m’a fait descendre par la fenêtre dans un grand panier, le long du mur de la ville, et j’ai pu lui échapper.

—https://d1b84921e69nmq.cloudfront.net/419/32k/2CO/11-607aa8d3527e460c02707139279671d5.mp3?version_id=133—

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

15 − 9 =