Apocalypse 14

Le chant de ceux que l’Agneau a rachetés

1 Je regarde encore : je vois l’Agneau debout sur la montagne de Sion. Avec lui, il y a 144 000 personnes. Le nom de l’Agneau et le nom de son Père sont écrits sur leurs fronts.

2 J’entends une voix qui vient du ciel. On dirait le bruit des vagues de la mer, ou le bruit d’un grand coup de tonnerre. La voix que j’entends ressemble au son des harpes quand des musiciens en jouent.

3 Ces milliers de personnes chantent un chant nouveau devant le siège royal, devant les quatre êtres vivants et devant les anciens. Personne ne peut apprendre ce chant, sauf les 144 000 qui viennent de la terre. Ils ont été rachetés très cher.

4 Eux, ils n’ont pas sali leur vie avec des prostituées, ils n’ont eu aucun contact avec elles. Eux, ils suivent l’Agneau partout où il va. Ils ont été rachetés très cher parmi les êtres humains, ainsi, ils sont offerts les premiers à Dieu et à l’Agneau.

5 Jamais ils n’ont ouvert la bouche pour mentir, ils sont sans défaut.

Des anges annoncent le jugement de Dieu

6 Puis je vois un autre ange qui vole très haut dans le ciel. Il doit annoncer aux habitants de la terre une Bonne Nouvelle qui est pour toujours. Il doit l’annoncer à tous les pays, à toutes les tribus, aux gens de toutes langues et à tous les peuples.

7 Cet ange dit d’une voix forte : « Respectez Dieu avec confiance et chantez sa gloire ! Oui, c’est le moment où il va juger le monde. Adorez celui qui a fait le ciel et la terre, la mer et les sources d’eau. »

8 Un deuxième ange suit le premier. Il dit : « Elle est tombée, elle est tombée, la grande Babylone! Elle a donné en abondance son vin à boire à tous les peuples, et boire son vin, c’est se prostituer comme elle. »

9 Un troisième ange suit les deux premiers. Il dit d’une voix forte : « Si quelqu’un adore la bête et sa statue, s’il reçoit sa marque sur le front et sur la main,

10 il boira, lui aussi, le vin de la colère de Dieu. Ce vin sera fort et Dieu le versera dans la coupe de sa colère. Ces gens-là souffriront durement dans le feu et dans la poussière brûlante, devant les anges saints et devant l’Agneau.

11 La fumée du feu qui les fait souffrir durement monte pour toujours. Ceux qui adorent la bête et sa statue, ceux qui ont reçu la marque de son nom, souffrent sans cesse jour et nuit. »

12 Pour ceux qui appartiennent à Dieu, qui obéissent à ses commandements et qui croient en Jésus, c’est le moment d’être patients.

13 Puis j’entends une voix qui vient du ciel. Elle dit : « Écris : “Ils sont heureux dès maintenant, ceux qui meurent au service du Seigneur.” L’Esprit Saint dit : “C’est vrai, ils peuvent se reposer de leurs efforts. En effet, leurs actions parlent pour eux.” »

Dieu juge les peuples de la terre

14 Je regarde encore et je vois un nuage blanc. Quelqu’un qui ressemble à un homme est assis sur le nuage. Sur la tête, il porte une couronne d’or, et dans la main, il a une faucille bien aiguisée.

15 Un autre ange sort du temple. Il crie d’une voix forte à celui qui est assis sur le nuage : « Utilise ta faucille et fais la récolte, c’est le moment de récolter, parce que la terre est mûre pour la récolte. »

16 Alors celui qui est assis sur le nuage fait passer sa faucille sur la terre, et la récolte est faite sur toute la terre.

17 Ensuite, un autre ange sort du temple du ciel. Lui aussi, il tient une faucille bien aiguisée.

18 Puis un autre ange vient de l’autel. Il peut commander au feu et il crie d’une voix forte à celui qui tient la faucille bien aiguisée : « Utilise ta faucille bien aiguisée et récolte les grappes de la vigne sur la terre ! Le raisin est mûr. »

19 L’ange fait passer sa faucille sur la terre. Il récolte le raisin sur la vigne de la terre, il le jette dans le grand pressoir de la colère de Dieu.

20 On écrase le raisin dans le pressoir en dehors de la ville, et du sang coule du pressoir. Le sang se répand sur 300 kilomètres et il monte jusqu’à la mâchoire des chevaux.

—https://d1b84921e69nmq.cloudfront.net/419/32k/REV/14-916e0a138e2517484b013c46650d55d0.mp3?version_id=133—

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ten − five =