Cantique des Cantiques 6

1 Celui que tu aimes,

toi la plus belle des femmes,

où est-il allé ?

De quel côté est-il parti ?

Nous allons le chercher avec toi.

2 Celui que j’aime est descendu

dans son jardin,

vers les fleurs parfumées.

Là, il trouve sa nourriture

et cueille des lys.

3 Moi, je suis à celui que j’aime,

et celui que j’aime est à moi.

Il conduit son troupeau

parmi les lys en fleurs.

Portrait de la jeune fille aiméeLe jeune homme

4 Tu es belle, mon amie,

comme la ville de Tirsa.

Tu es charmante comme Jérusalem,

terrible comme une armée au combat.

5 Ne me regarde plus :

tes yeux me troublent.

Tes longs cheveux ressemblent

à un troupeau de chèvres

descendant du mont Galaad.

6 Tes dents sont comme un troupeau de brebis

qui remontent de la source.

Toutes ont leur sœur jumelle,

et aucune ne manque.

7 Derrière ton voile, tes joues

ressemblent à deux tranches de fruit rouge.

8 Le roi peut bien avoir soixante reines,

quatre-vingts maîtresses

et de nombreuses jeunes filles.

9 Pour moi,

il n’y a qu’une femme au monde.

# C’est ma colombe, ma parfaite.

Elle est la seule fille de sa mère

et son enfant préférée.

Les jeunes filles la voient

et disent son bonheur.

Les reines et les maîtresses du roi

chantent ainsi ses louanges :

10 « Qui est cette femme qui paraît

comme la lumière du jour.

Elle est aussi belle que la lune,

aussi brillante que le soleil,

terrible comme une armée au combat. »

11 Je descends à la plantation d’arbres fruitiers.

Je veux regarder les jeunes arbres de la vallée.

Est-ce que la vigne a fleuri ?

# Est-ce que les grenadierssont en fleur ?

12 Je ne comprends plus rien !

Tu me rends timide,

fille de noble famille.

—https://d1b84921e69nmq.cloudfront.net/419/32k/SNG/6-707adfd0bb03494c9d4e558561aff76d.mp3?version_id=133—

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

four × 3 =