Lettre de Jacques 3

Le pouvoir de la langue

1 Mes frères et mes sœurs, ne vous mettez pas tous à enseigner ! Vous le savez, nous qui enseignons, on nous jugera plus sévèrement que les autres.

2 Nous faisons tous beaucoup d’erreurs. Si quelqu’un parle sans faire d’erreur, il est parfait, il peut être maître de tout son corps.

3 Quand nous mettons une tige en fer dans la bouche des chevaux pour les faire obéir, nous pouvons diriger tout leur corps.

4 Regardez les bateaux ! Ils sont grands, et ce sont des vents très forts qui les font avancer. Pourtant, c’est avec un petit morceau de bois qu’on les dirige, et ils vont là où le pilote veut.

5 La langue, c’est pareil. C’est une petite partie du corps, pourtant elle peut se vanter de grandes choses.

Regardez ! Il faut seulement une petite flamme pour mettre le feu à une grande forêt.

6 La langue aussi est comme une flamme, c’est là que le mal habite. Elle fait partie de notre corps et elle le salit tout entier. Notre langue met le feu à notre vie, de la naissance jusqu’à la mort ! Ce feu vient du lieu de souffrance lui-même.

7 Les êtres humains sont capables de faire obéir tous les animaux : bêtes sauvages et oiseaux, serpents et poissons.

8 Mais la langue, personne ne peut la faire obéir ! C’est une chose mauvaise qui ne reste jamais tranquille, et elle est pleine d’un poison qui donne la mort.

9 Avec la langue, nous chantons la louange de notre Seigneur et Père. Avec elle aussi, nous jetons des malédictions aux êtres humains que Dieu a faits à son image.

10 Bénédiction et malédiction sortent de la même bouche ! Mes frères et mes sœurs, cela ne va pas !

11 Est-ce que la même source fait couler de l’eau douce et de l’eau amère ?

12 Est-ce qu’un figuier peut donner des olives ? Est-ce qu’une vigne peut donner des figues ? De même, une source d’eau salée ne peut pas donner de l’eau douce.

La sagesse qui vient d’en haut

13 Est-ce qu’il y a quelqu’un de sage parmi vous ? Est-ce qu’il y a quelqu’un d’intelligent ? Alors il doit le montrer par sa bonne conduite, par des actes faits avec douceur et sagesse.

14 Mais si vous avez dans votre cœur une jalousie amère et l’envie de passer devant les autres, ne vous vantez pas. Ne dites pas de paroles contraires à la vérité !

15 Cette sagesse-là ne vient pas d’en haut. Elle appartient à la terre, elle est humaine, elle ressemble à celle des esprits mauvais.

16 Quand les gens sont jaloux, quand ils ont envie de passer devant les autres, il y a du désordre et toutes sortes d’actions mauvaises.

17 Mais la sagesse d’en haut donne d’abord un cœur pur, puis elle apporte paix et douceur. Elle cherche à unir, elle est pleine de bonté et elle produit des actions bonnes. Elle ne fait pas de différence entre les gens, et elle n’est pas fausse.

18 Ceux qui aiment la paix répandent la paix autour d’eux, comme des semences, et les fruits qu’ils récoltent, ce sont des actions justes.

—https://d1b84921e69nmq.cloudfront.net/419/32k/JAS/3-debaa96e379d6134e8c1f54bd7a8e645.mp3?version_id=133—

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

12 + one =