Néhémie 5

Néhémie met fin aux injustices sociales

1 Un jour, des hommes et des femmes du peuple se plaignent de certains de leurs frères juifs.

2 Les uns disent : « Nous avons beaucoup d’enfants, des garçons et des filles. Nous voudrions obtenir du blé pour manger et pour vivre. »

3 D’autres disent : « Quand nous voulons du blé pendant la famine, nous sommes obligés de donner nos champs, nos vignes et même nos maisons comme garantie. »

4 D’autres encore disent : « Pour payer les taxes du roi, nous devons emprunter de l’argent en donnant nos champs et nos vignes comme garantie.

5 Pourtant, nous sommes tous un même peuple, et nos enfants sont tous pareils. Mais nous devons livrer nos fils et nos filles à l’esclavage, et certaines de nos filles sont déjà des esclaves. Nous ne pouvons pas faire autrement. En effet, nous avons déjà vendu nos champs et nos vignes. »

6 Quand j’entends ces paroles et ces plaintes, j’entre dans une violente colère.

7 Je décide de faire des reproches aux notables et aux chefs. Je leur dis : « Vous faites peser sur les gens de votre peuple des charges trop lourdes. » Ensuite, je les invite à une grande réunion.

8 Je leur dis : « Avec les moyens que nous avions, nous avons racheté les gens de notre peuple vendus comme esclaves à des étrangers. Mais vous, vous vendez vos frères et vos sœurs, et c’est à d’autres Juifs que vous les vendez ! » Ils ne trouvent rien à dire et se taisent.

9 Je continue : « Ce que vous faites est mal. Vous devez vivre en respectant Dieu pour éviter les insultes des autres peuples, nos ennemis.

10 Moi aussi, j’ai prêté de l’argent et du blé, comme mes frères et mes serviteurs. Nous allons donc renoncer à ce que les gens nous doivent.

11 Aujourd’hui même, rendez aux gens de votre peuple leurs champs, leurs vignes, leurs oliviers et leurs maisons. Ne leur demandez pas les intérêts sur l’argent, le blé, le vin nouveau et l’huile que vous leur avez prêtés. »

12 Ils répondent : « Nous allons faire ce que tu dis. Nous rendrons ce que nous avons pris et nous ne demanderons plus rien. »

Alors j’appelle les prêtres comme témoins et je demande aux notables et aux chefs : « Promettez par serment de faire ce que vous avez décidé. »

13 Puis je secoue mon vêtement en disant : « Que Dieu secoue de la même façon tous ceux qui ne tiendront pas leur parole ! Qu’il leur enlève leur famille et leurs biens pour qu’ils restent sans rien ! » Ensuite, l’assemblée répond : « Oui, qu’il en soit ainsi ! »

Tous chantent la louange duSeigneur. Plus tard, les notables et les chefs font ce qu’ils ont décidé.

Néhémie rappelle comment il a toujours agi

14 J’ai été désigné comme gouverneur de la province de Juda pendant qu’Artaxerxèsétait roi. Je le suis resté de la vingtième à la trente-deuxième année où il a eu le pouvoir. Pendant ces douze ans, ni moi ni ma famille n’avons utilisé les impôts du gouverneur pour vivre.

15 Avant moi, les premiers gouverneurs écrasaient le peuple. En plus de la nourriture et du vin, ils exigeaient de lui 40 pièces d’argent. Leurs adjoints aussi profitaient du peuple. Mais moi, je respecte Dieu et je n’ai jamais agi de cette façon.

16 Au contraire, j’ai travaillé moi-même pour réparer le mur de la ville. Je n’ai acheté aucun champ, et mes adjoints, qui réparaient aussi le mur, n’en ont pas acheté non plus.

17 Les membres du peuple juif et les chefs qui mangeaient avec moi étaient 150, en plus de ceux qui venaient des pays voisins.

18 Chaque jour, des gens préparaient un bœuf, six beaux moutons et des poulets. Tous les dix jours, je recevais du vin en grande quantité. Et c’est moi qui payais tout. Malgré cela, je n’ai pas réclamé les impôts dus au gouverneur. En effet, les travaux coûtaient déjà très cher au peuple.

19 « Ô mon Dieu, souviens-toi de tout ce que j’ai fait pour ce peuple et sois bon pour moi ! »

—https://d1b84921e69nmq.cloudfront.net/419/32k/NEH/5-b655aadc759235613161f27d5d2fa5ec.mp3?version_id=133—

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

eight − 7 =