Première lettre à Timothée 3

Les responsables de l’Église

1 Voici une parole sûre : si quelqu’un veut être un des principaux responsables de l’Église, il désire une belle fonction.

2 Alors il faut que ce responsable soit sans défaut. Il doit s’être marié une seule fois, être sobre, raisonnable et correct. Il doit bien recevoir les gens qui viennent chez lui. Il faut qu’il soit capable d’enseigner.

3 Il ne doit pas être buveur ni violent, mais doux et calme. Qu’il n’aime pas l’argent !

4 Il doit bien diriger sa famille et avoir des enfants qui obéissent avec respect.

5 Si quelqu’un ne sait pas diriger sa famille, comment peut-il s’occuper de l’Église de Dieu ?

6 Le responsable ne doit pas être un nouveau chrétien, sinon l’orgueil peut le rendre aveugle. Et il risque d’être condamné comme l’esprit du mal.

7 Il faut aussi que les non-chrétiens pensent du bien de ce responsable. Alors personne ne dira de mal de lui, et il ne tombera pas dans les pièges de l’esprit du mal.

Les diacres

8 Il faut aussi que les diacressoient des hommes respectables et sincères. Ils ne doivent pas boire trop de vin, ni chercher à gagner de l’argent de façon malhonnête.

9 Il faut qu’ils gardent la vérité de la foi avec une consciencepure.

10 On doit d’abord les examiner. Ensuite, si on n’a rien à leur reprocher, ils pourront servir comme diacres.

11 Les femmes qui sont diacres doivent aussi être respectables. Elles ne doivent pas dire du mal des autres, elles doivent être sobres et dignes de confiance en toutes choses.

12 Les diacres doivent s’être mariés une seule fois. Il faut qu’ils dirigent bien leurs enfants et leur famille.

13 Oui, ceux qui font bien leur travail de diacre seront honorés. Ils auront beaucoup d’assurance, parce qu’ils croient au Christ Jésus.

La connaissance que la foi nous donne

14 Je t’écris tout cela en espérant aller te voir bientôt.

15 Mais si je n’arrive pas tout de suite, tu sauras par cette lettre comment te conduire dans la famille de Dieu. Cette famille, c’est l’Église du Dieu vivant, qui soutient et protège la vérité.

16 Oui, c’est sûr, elle est grande, la connaissance mystérieuse que la foi nous donne :

Le Christ s’est montré en devenant un homme,

et il était juste,

l’Esprit Saint l’a prouvé.

Il a été vu par les anges

et on l’a fait connaître chez tous les peuples.

Sur la terre, on a cru en lui,

et dans le ciel, il a reçu la gloire de Dieu.

—https://d1b84921e69nmq.cloudfront.net/419/32k/1TI/3-50f31d2d58ebff692eba59aa5e2cf32c.mp3?version_id=133—

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

nine − one =